Stadia : Simple et efficace ?

Fini le temps à la course au matériel, des boîtes de jeux qui accumulent de la poussière, de chercher votre jeu égaré dans votre imposante ludothèque : installez-vous sur votre canapé et laissez Google s’occuper de vous.

Stadia c’est quoi?

Stadia est une plateforme de streaming de jeux vidéo mise en place par Google depuis le 19 novembre 2019 pour les précommandes (Founder’s edition) et courant 2020 pour tous. Une fois son compte créé vous aurez accès à une bibliothèque de jeux à acheter comme pour les plateforme concurrentes Steam, Gog, Blizzard ou encore Epic Games. Il est possible d’y jouer sur ordinateur via l’explorateur Chrome, sur la télé via Chromecast Ultra et sur téléphone Google (pixel 2 et 3, prochainement d’autre téléphone seront compatibles).

Le modèle économique : Stadia Base VS Stadia Pro

Lors de son lancement au public Stadia sera disponible avec 2 offres : Stadia Base sera gratuit et donnera la possibilité d’avoir une résolution en 1080p, 60FPS et un son mono. Stadia Pro donnera accès à un flux 4K, 60 FPS, un son 5.1, un accès à des promotions réservées “Pro” et un jeu mensuel gratuit.

Deux offres pour un public différent, d’un côté nous avons un service gratuit qui satisfera la majorité des joueurs et de l’autre côté c’est un abonnement pour les personnes plus exigeantes et qui ont un accès à internet solide.

Il n’y a pour le moment pas d’abonnement familial : un seul utilisateur à l’instant T peut être connecté au compte Stadia.

Stadia pourquoi?

Stadia est un service qui permet de s’affranchir de la pénibilité d’être obligé de racheter une console ou des composants d’ordinateur pour rester performants dans les jeux. Il permet aussi de ne plus avoir de mise à jour lors du lancement du jeu car elle se feront en amont. Un point important réside aussi dans la propriété des jeux : Stadia vous vend le droit de jouer à un jeu, si le service est arrêté par Google vous perdez ce droit. Aujourd’hui Google représente +/- 900 milliards de dollars d’actifs mais un catalogue de produits arrêtés tout aussi imposant.

Cependant la même question peut être posée pour les autres plateformes, sauf GOG où les jeux sont sans DRM, et ça ne pose pas de problèmes à leurs utilisateurs.

La manette Stadia

Manette stadia + chomecast ultra

L’édition Founder comprend une manette aux couleurs collector (Night sky orange ou wasabi). C’est une manette qui fonctionne en wifi et en filaire : pas de bluetooth! (ça sera rajouter début 2020, je ne sais pas si c’est une mise à jour ou si ça sera des nouveaux modèles ) C’est un choix incongru pour une manette datant de 2019 ou le bluetooth est partout. Le wifi est mis en avant par Google afin d’être connecté directement au serveur et pouvoir gratter quelques milli secondes de transferts.

La manette à une bonne prise en main et malgré son poids elle est vite confortable. Elle possède un léger grip bien texturé à son verso. Son seul gros défaut est sa croix directionnelle qui est mauvaise. Mauvais cliques, mauvais touché et mauvaise forme. Les gâchettes R2/L2 ne sont pas non plus très convaincantes mais restent passables.

Le reste de la manette est OK, ça reste en dessous de la Duaslshock 4 ou des manettes de X1, on est dans un style proche de la manette Switch Pro.

Concernant le multijoueur il est possible de connecter plusieurs manettes Stadia à un même Chromecast (ça ne marche pas toujours du premier coup) et donc de profiter de l’expérience à plusieurs !

Marche ou crève ?

Avec un lancement laborieux la question du bon fonctionnement était sur toutes les lèvres. Cependant aujourd’hui même les plus sceptiques sont d’accord sur un point : Stadia ça fonctionne.

Avec une connection solide et son chromecast ultra branché en filaire il n’y a pas de lag, tout est très réactif et les débris visuels sont peu nombreux. On est confronté à des artéfacts de compressions lié à l’encodage internet, c’est pareil pour les vidéos youtube, les streamings de netflix et le reste. Tant que la technologie liée à l’encodage n’évolue pas nous garderons quelques éléments disgracieux de temps à autre affichés à l’image mais ils ne gênent en rien l’immersion et la fluidité.

Demain !?

Il est clair que le lancement au public en 2020 sera important pour Google afin d’oublier ces débuts difficiles et beaucoup de questions devront trouver réponses avant sa sortie :

  • Des exclusivités stadia ? A part Glyt rien à se mettre sous la dent côté exclue.
  • Un catalogue alléchant ? Aujourd’hui la ludothèque de Stadia est bien maigrichonne, il va falloir se retrousser les manches pour ajouter des jeux sans saigner à nouveau l’utilisateur (de gros rabais ? Un rognage sur la marge ponctionné par Google?)
  • Un changement tarifaire ? Pourquoi ne pas jouer la carte du “Netflix” des jeux vidéo à 100%, un abonnement fixe (10-15€) et l’accès au catalogue Stadia complet ?
listes des jeux disponible à la sortie en novembre 2019

Merci de partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *